Le chômage en France, sortir les gens des statistiques

chômage
 

Le taux de chômage en France est de 9,6 % et celui des jeunes de 22 % selon la méthode du BIT (Bureau international du travail).

Comment a-t-on eu ce taux de chômage ?

Premièrement, pôle-Emploi qui s’occupe des chômeurs a dû pousser 600 000 personnes dans toutes les formations. À cela, il faut ajouter toutes les personnes qui sont au bout de leurs allocations de chômage (aussi hors de l’œil radar). Il faut également ajouté un demi-million “d’emplois aidés” payés par l’État et qui ne déboucheront jamais sur un véritable emploi.

En outre, Macron est en train de copier Blair, créer des petits emplois, embaucher des fonctionnaires, puis dire que le chômage est guéri.

Ils ont dû embaucher des milliers d’agents de «sécurité» pour se protéger de tous les attentats terroristes. Néanmoins, Ce sont les “nouveaux” emplois qui n’apportent rien sur le plan économique. Ce n’est pas une amélioration, le gouvernement met plus de fonctionnaires, plus de dépenses public.

Des emplois, mal payés, qui ne mèneront jamais à un vrai travail dans le secteur privé. Peu de personnes trouvent ensuite un emploi dans le secteur privé.

Une autre manière flexible de baisser le chômage

L’autre solution, et c’est le cas depuis des décennies, est de laisser les jeunes entrer à l’université. La plupart des étudiants abandonnent rapidement, car ils n’ont pas le niveau. Ils repartent ensuite sans diplôme et font de petits travail peu rémunérés ou ne travaillent pas dans la plupart des cas.

Outre cela, un nombre important de personnes sont des retraités qui souhaitent travailler de manière flexible.

Enfin, la France risque d’assainir les finances publiques et de faire rembourser la dette publique aux autres pays européens. Et ces derniers vont estimer que la France ralentit leur économie.

chômage en France

Be the first to comment on "Le chômage en France, sortir les gens des statistiques"

Leave a comment