Chômage et protection sociale

job

Taux de chômage élevé

Le gouvernement français tente depuis longtemps de réconcilier l’impasse entre les syndicats et les employeurs, qui sont la cause d’un taux de chômage élevé, d’une protection excessive du travail et d’un lien avec le cycle économique naturel pour toute amélioration de la performance.

En France et malheureusement, plus il est facile d’être admissible aux prestations, plus le taux de chômage est élevé.

EN outre, Macron aurait besoin d’une chute de 3 à 4 points de pourcentage pour racheter sa réputation politique.

Le chômage n’est que l’un des nombreux problèmes auxquels est confronté le président français, et certains sont inconciliables.

Les entreprises trouvent coûteux et difficiles de licencier des travailleurs, ce qui les décourage d’embaucher lorsque l’économie se porte bien et se concentre plutôt sur l’investissement en capital susceptible d’améliorer la productivité et ne résout pas les problèmes d’emploi, en particulier chez les jeunes.

Beaucoup de postes vacants

Les chiffres montrent que les employeurs ont eu beaucoup de difficulté à recruter des personnes pour des postes aussi divers que charpentiers, couvreurs, spécialistes des chaudières, dentistes, spécialistes des garages, des concepteurs en électricité et même des navigateurs d’avion.

Une législation trop rigoureuse

Les entreprises se plaignent de la rigidité de la législation du travail en France . Ils affirment que c’est ce qui motive les contrats temporaires et le manque de recrutement.

La législation du travail en France doit être modifiée. Il est difficile de réussir dans un monde globalisé si vous ne donnez pas aux entreprises la possibilité de marquer les choix en fonction du climat des affaires.

La législation est l’une des principales raisons pour lesquelles tant de jeunes citoyens français préfèrent Londres à Paris.

Enfin, les syndicats français ne permettront à aucun gouvernement de privatiser l’économie. Ou bien une législation moins rigoureuse en France afin de préserver leurs acquis.

Be the first to comment on "Chômage et protection sociale"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*