La fiscalité confiscatoire en France

Fiscalité confiscatoire

Une évolution négative

La France possède une fiscalité confiscatoire qui empêchent le développement économique des entreprises en France et à l’étranger.

Auparavant, les Français travaillaient beaucoup plus d’heures par an que les Américains. Ensuite, les différents gouvernements ont commencé à augmenter les taxes et on est devenu moins compétitives en raison des coûts des produits.

Vers 1980, les Français ont commencé à travailler moins que les Américains. Maintenant, ils travaillent environ 13% moins d’heures par an que les Américains. Cela n’est pas dû à un manque d’éthique du travail, mais plutôt à une réponse à un manque d’incitation.

Ensuite, évidemment, les Français ont inventé le “mode de vie français”, qui rend le coût du travail plus élevé que dans la plupart sinon dans tous les autres pays.

Investissement et gains d’efficacité

Les taxes élevées dissuadent l’investissement et les gains d’efficacité. Les investissements dans les infrastructures deviennent peu nombreux, reflétant encore une fois un sens du court terme qui punit tout projet avec des coûts immédiats et des avantages à long terme.

Il est bien connu qu’il existe au moins beaucoup de travail au noir en raison des lois fiscales.

Il n’y a pas de doute non plus que la France être extrêmement rigide lorsqu’il s’agit de créer une entreprise, des pages et des pages des d’exigences bureaucratiques. Il doit être plus simple de démarrer une petite entreprise !

Be the first to comment on "La fiscalité confiscatoire en France"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*