Macron, une déception ?

Macron
Emmanuel Macron lors de la réunion du Forum de Davos, le 24 janvier 2018 | Foundations World Economic Forum [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons
 

Insatisfaction

Le sondage, mené par Ifop-Fiducial pour Sud Radio et la télévision CNews, a montré que la «note d’insatisfaction» de M Macron atteignait 65%, en hausse de sept points par rapport à l’enquête précédente publiée en avril 2018.

Trente-cinq pour cent se sont dits satisfaits des 41 ans – baisse de sept points. Le sondage a également révélé que 63% des personnes interrogées pensent que M Macron n’a pas tenu ses promesses électorales – en hausse de 20 points depuis avril 2018 – contre 37% qui ont déclaré le contraire.

Fragilisé par le G et le nombre de reportage dans les médias britanniques sur les énormes manifestations des Gilets jaunes.

Néanmois

Le mouvement des gilets jaunes est complètement épuisé et la popularité de Macron augmente à nouveau. Les gens ont réalisé que les gilets jaunes étaient un groupe de personnes qui n’avaient aucune idée de ce qu’ils voulaient réaliser et aucun programme politique cohérent. Ils ont donc échoué. Plus personne en France ne les prend au sérieux.

Un homme de droite ?

Malgré ses réformes libérales, peut-on qualifié Macron d’homme de droite ?  Quelqu’un se souvient-il quand les médias insistaient sur le fait que Macron était «un centriste» ?

En Grande-Bretagne, il serait considéré comme un socialiste juste à droite de Corbyn.

Be the first to comment on "Macron, une déception ?"

Leave a comment